Le guide du bon loser, ou comment saboter sa carrière?

Publié le par imane hadouche

 

loser.jpg

 

 

J’ai reçu hier un mail très drôle que je souhaite partager avec vous, c’est  extrait du livre « 160 lois de Chalvin » (par Dominique Chalvin, coach consultant)

 

« Vous rêvez de pouvoir saborder  votre carrière en un temps record, de devenir un perdant professionnel? Alors les lois de Chalvin sont faites pour vous. Elles vous conduiront à l'échec à coup sûr.

 

Les 7 lois pour gaspiller votre énergie

Ne réfléchissez jamais : ruminez, anticipez, improvisez.

Faites des analyses interminables.

Restez en aux généralités.

Ne prenez pas votre vie en main.

Cherchez à changer les autres.

Pratiquez la politique du pire.

Puisque l'échec est enrichissant, continuez de vous enrichir.  

 

Les 9 lois pour perdre son temps

Soyez un responsable communicant high-tech.

Respectez les voleurs de temps, ce sont vos amis.

Ne manquez jamais les bonnes occasions (téléphone, réunions, déplacements, mails...).

Soyez un vrai décideur : ne réfléchissez jamais.

Interrompez le travail de vos collaborateurs : soyez un manager-interrupteur.

Acceptez d'être interrompu pendant votre travail.

Soyez méthodiquement en retard et pratiquez le retard inversé : partez en avance.

Osez l'atermoiement.

Ayez un rythme de vie qui ne correspond pas à votre rythme biologique naturel.

 

Les lois pour saboter votre carrière

Mettez-vous en insécurité :

Répétez-vous : "c'est dangereux de réussir ma vie professionnelle."

Prenez des risques excessifs, soyez imprudents.

Allez de l'avant sans penser aux conséquences.

Soyez un cadre coupable.

Vous êtes anxieux? C'est bon signe.

Adonnez-vous à tous les interdits possibles :

Interdisez-vous de vous lancez dans des activités nouvelles.

Interdisez-vous de tenir compte des possibilités réelles.

Interdisez-vous la facilité.

Interdisez-vous d'avoir un projet personnel.

Vous êtes triste et vous vous ennuyez? C'et bon signe.

Maintenez votre impuissance à réaliser vos projets :

Gardez des objectifs confus tout au long de votre vie professionnelle.

Organisez-vous pour vous donner des chances de réussite lointaines.

Soyez invisible et irrepérable.

Ne cherchez pas être cité en exemple.

Ne vous préoccupez pas d'être utile.

 

Les 40 lois pour être maladroit

 

6 lois pour rater les compliments

Ne soyez pas sincère, cela se verra.

Faites un compliment inadapté.

Soyez vague.

N'apportez pas de preuve.

Trompez-vous de dose.

Soyez intéressé : donnant-donnant.

 

7 recettes pour dégouter les autres de vous faire des compliments

Vous recevez des compliments. N'y prêtez pas attention.

Ridiculisez l'auteur des compliments.

Transformez les compliments reçus en attaques contre vous.

Soyez distrait. Oubliez de faire des compliments.

S'ils ont le goût d'être dévalorisés, profitez-en !

Ne craignez pas les optimistes, ils peuvent aussi être atteints.

Rappelez-vous tous les inconvénients de faire ou de recevoir des compliments et dîtes le autour de vous.

 

17 lois pour réclamer sans rien obtenir

Trompez-vous de porte.

Réclamez en public plutôt qu'en privé.

Faites des comparaisons désobligantes.

Acompagnez votre réclamation de mimiques inquiétantes ou ridicules.

Pratiquez l'humour et l'ironie déplacés.

Attendez et laissez traîner

Faites plusieurs réclamations en même temps

Soyez gêné et excusez-vous sans cesse.

Dîtes que c'est toujours la même chose qu'on s'arrange pour ne jamais trouver de solution.

Soyez imprécis.

Ne tenez pas compte des valeurs de l'autre.

Proférez des menaces.

Accusez, culpabilisez et faites la morale.

Centrez-vous sur la réclamation, sans évoquer d'autres aspects positifs.

Soyez réaliste, exigez l'impossible.

Laissez l'interlocuteur trouver tout seul les solutions.

Ne vous préparez pas à réclamer. Suivez votre intuition.

 

10 lois pour mal prendre les reproches

Ne connaissez pas vos défauts et soyez donc surpris de tout reproche.

Raidissez-vous, défendez-vous, justifiez-vous.

Contre-attaquez.

Affichez vos préjugés.

Ne demandez jamais de précisions concrètes.

Ne cherchez pas à savoir si l'affaire est importante.

Prenez la critique comme un verdict : coupable et condamné.

Ne vous préoccupez pas de distinguer les points d'accord et de désaccord.

Faites comprendre que le reproche a été mal pris

Ne cherchez aucun compromis concret.

 

Les 13 lois du malaise garanti

Entretenez les mauvais souvenirs.

Votre visage peut être votre meilleur enemi : profitez-en.

Avec ou sans masque le malaise est à votre portée.

Cultivez la culpabilité.

Si vous avez peur, prenez des risques inutiles.

Si vous êtes en colère, ne changez pas ce qui vous gêne.

Si vous êtes triste, ne cherchez pas de réconfort.

Si vous êtes heureux dans votre métier, cherchez autre chose.

Mettez dans l'insécurité ceux qui ont peur et aidez-les à vivre dangereusement.

N'aidez pas ceux qui sont en colère à trouver ce qu'ils veulent changer.

Ne réconfortez pas ceux qui sont tristes. Dites-leur de se secouer.

Dites à ceux qui sont heureux de ne pas s'en contenter.

Vous êtes un homme : soyez macho; vous êtes une femme : soyez provo.

 

Les 10 lois pour se faire avoir

Soyez plus gentil qu'il n'est prévu.

Ne soyez pas égoïste et forcez-vous.

Ayez plus de bonne volonté que de compétence.

Ne rendez pas le service attendu.

Faites-en le plus possible

Contrôlez-vous, Brimez-vous.

Soumettez-vous avec scrupule à l'autorité.

Sentez-vous incapable.

Soyez défaitiste et soucieux. Anticipez les difficultés.

Soyez profond et confus.

 

Les 11 lois pour se mettre tout le monde à dos

Fixez des objectifs inaccessibles.

Mettez en place des obligations inutiles.

Imposez des exigences excessives.

Humiliez vos collaborateurs.

Soyez rigide et ne souffrez aucune exception.

Faites à vous-même ce que vous faites aux autres.

Arrangez-vous pour que vos critiques soient mal reçues.

Apprenez à être provocant pour être rejeté.

Devenez un discuteur. 

Ne sachez pas vous y prendre avec l'autorité.

Soyez direct et absolu.

 

Les 19 lois de la politique de l'autruche

Cultivez l'harmonie inéfficace en cachant vos opinions et vos souhaits aux autres et à vous même.

Remettez vos projets à plus tard.

Devenez l'esclave des autres ou d'un modèle théorique.

Mettez la charrue avant les boeufs.

Vivez dangereusement, défoncez-vous pour ne pas y arriver.

Soyez défaitiste sur les capacités de mise en pratique (C'est inapplicable).

Soyez pessismiste sur la durée des solutions (ça ne va pas durer).

Soyez inquiet de l'avenir et découragé à l'avance des possibilités de changement (Ca ne s'est jamais fait).

Soyez timoré sur vos capacités et celles des autres à mettre en pratique la solution proposée (personne n'est capable de faire ça).

Soyez fermé à toute possibilité de solution (je ne vois pas de solution).

Minimisez l'importance du problème à résoudre (ce n'est pas grave).

Niez l'existence même du problème. (c'est un faux problème).

Répondez à côté : généralisez, déplacez dans le temps.

Sachez être imprécis et confus avec des mots précis.

Retournez la réponse en posant une question à propos d'un détail. Pinaillez.

Proposez des solutions irréalistes mais grandioses, profondes et intelligentes.

Utilisez un jargon impressionnant.

Faites tout pour avoir raison quoiqu'il arrive.

Mettez-vous en rivalité en toute circonstance.

 

Les 24 lois pour devenir perdant à temps plein

Soyez méchant sans le savoir :

Pratiquez l'auto-défense du management établi : "C'est intéressant mais..."

Laissez fleurir toutes les initiatives : "Que le meilleur gagne...."

Ne vous considérez jamais comme battu : "Tu m'as eu, je t'aurais..."

Dramatisez : "C'est inadmissible..."

Exercez votre pouvoir en maître : "C'est comme cela"

Excitez la curiosité de vos collaborateurs :"Je ne vous en dirais pas plus..."

Faites le psychologue : "Sans vouloir me m :êler de ce qui ne me regarde pas..."

Perdez la mémoire et soyez distrait : "Mais je n'ai jamais dit cela..."

Soyez malheureux, l'éternel sacrifié :

Arrangez-vous pour être débordé :" Je suis crevé..."

Soyez irresponsable : "Sans vous, sans eux, qu'est ce que je n'aurais pas fait..."

Exagérez les difficultés rencontrées :"De toute façon, il n'y a rien à faire..."

Plai gnez-vous et gémissez : "C'est incroyable ce qui se passe dans cette entreprise..."

Enfermez-vous dans un dilemne : "marche ou crève..." "Pas de milieu"

Attendez beaucoup trop des autres : "Aidez-moi..."

Trompez-vous sur vos possibilités : "Et pourtant, j'ai tout fait..."

Sachez provoquer les ennuis : "C'est toujours la même chose. On ne peut rien dire et rien faire ici..."

 

Le syndrome du bon samaritain

Pratiquez de bonnes relations humaines : "L'essentiel est de rester bons amis...."

Pratiquez la solidarité de tous : "Tous dans le même bateau..."

Manifestez un optimisme à toute épreuve : "Mais si ça ira..."

 Soyez indispensable et restez-le : "Si je n'étais pas là..."

Défendez vos collaborateurs : "Ne vous inquiètez pas, je serai toujours là..."

Ayez la solution à tous les problèmes : "Il n'y a qu'à..."

Cherchez à tout arranger : "Avec un peu de bonnes volontés..."

Soyez un pompier pyromane : "On s'en tire mais on est pas aidé..." »

 

Publié dans coaching professionnel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article