stratégie d'adaptation face aux changements

Publié le par imane hadouche

1903002609_1.jpg

 

 

En parlant d’adaptation, il est utile de passer un moment à comprendre l’origine de ce besoin. L’origine en est LE CHANGEMENT.

Quels types de changement y’a-t-il ?

1-      le changement subi : celui qui ne dépend pas de nous, l’imprévisible,  l’inattendu…

2-      le changement souhaité : celui qu’on espère, ou planifions de faire.

 

Face à l’un comme à l’autre des changements, nos systèmes de défense se déclenchent automatiquement. C’est qu’on a du mal à sortir de notre zone de confort, de mettre en jeu nos acquis. Il faut que l’enjeu soit important, que les risques soient calculés et raisonnables, que l’on se sentent prêts et préparés. C’est en somme très logique, sans compter avec les émotions qui accompagnent ce processus et qui se mêlent et créent une confusion et des doutes, des doutent qui nous bloquent, ou nous limitent.

 

Que faire ?  rien de sorcier : se poser les bonnes questions propices à l’adaptation.

 

Stratégie d’adaptation :

1-      quel est l’objectif (l’identifier, le nommer, l’écrire, mettre des mots dessus)

2-      de qui ? de quoi ai-je besoin pour mieux me préparer ? (s’appuyer sur l’aide

 extérieure, faire appel aux ressources et talents personnels, identifier les besoins en terme d’apprentissage, formation)

3-      comment ne plus avoir peur ? (constituer des réserves dans tous les domaines pour plus de sécurité)

4-      comment vais-je réussir ? (établir une stratégie sur le court et moyen terme)

5-      quel est le premier petit pas constructif vers mon objectif ? (mise en action, en commençant par un petit pas)

6-      comment assurer une continuité ? (planifier plusieurs actions, avec un suivi)

 

voilà ma stratégie d’adaptation adaptable à tout un chacun.

 

Publié dans remue méninges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article